Précautions utiles contre le CO

Les précautions utiles contre le CO, ou monoxyde de carbone, consiste en premier lieu à équiper son logement de détecteurs. Des mesures doivent être prises en complément pour limiter les situations à risques et réagir rapidement en présence de CO.

1. Equipez votre logement

Un Détecteur Avertisseur Autonome de Monoxyde de Carbone (DAACO) correctement installé dans votre logement et entretenu vous alerte d’une présence anormale de CO par un signal sonore. Grâce à cette détection précoce du danger, vous gagnez de précieuses minutes qui peuvent vous sauver la vie.
Le monoxyde de carbone est la principale cause de mortalité par toxique en France*. Ce gaz inodore, incolore, silencieux, sans goût et non irritant, est indétectable par les sens humains. Ses victimes ne peuvent pas identifier la présence du gaz sans un détecteur approprié.

Pour être bien protégé il est essentiel de choisir attentivement son DAACO (selon sa conformité aux normes, sa technologie), d’installer le nombre suffisant de détecteurs dans son logement, d’identifier les emplacements appropriés et d’entretenir régulièrement son installation.

Plus d’informations :
– Comprendre l’offre (technologies, certifications et normes)
– Choisir votre équipement selon la configuration de votre logement
– Trouver votre produit
– Installer correctement vos détecteurs
– Entretenir votre installation

Votre détecteur de CO se déclenche:
Il est tout à fait possible que vous n’éprouviez pas de symptômes d’empoisonnement au CO lorsque l’alarme se déclenche : cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas de CO dans l’atmosphère.

Aérez immédiatement le logement : ouvrez largement portes et fenêtres.
– Arrêtez les appareils à combustion dans la mesure du possible.
– Evacuezle logement en laissant portes et fenêtres ouvertes et ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel ou après que l’alarme se soit arrêtée.
– Appelez les secours :

o 112 : Numéro unique d’urgence européen
o 18 : Sapeurs Pompiers
o 15 : Samu
o Service d’urgence de votre installateur/plombier/compagnie de gaz

Consultez un médecin immédiatement pour tout symptôme d’empoisonnement au monoxyde de carbone (premiers symptômes similaires aux symptômes de la grippe)

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter par exemple :
• Le centre anti-poison de votre région
• Votre service local de sapeur-pompiers
• Un professionnel qualifié (plombier-chauffagiste, ramoneur)

2. Limitez les situations à risques

Tout logement renfermant des appareils à combustion ou une cheminée en fonctionnement, ou tout logement avec un garage attenant, un barbecue ou un groupe électrogène à proximité, présente un risque potentiel d’empoisonnement par le CO.
Pour limiter les situations à risques :

– Faîtes vérifier et entretenir vos installations, tous les ans avant l’hiver, par un expert professionnel et qualifié, agréé le cas échéant : chaudière, chauffe-eau à énergie combustible, conduit de cheminée
– Ne bouchez jamais les aérations de votre logement
– Aérez votre logement au moins 10 minutes chaque jour (même en hiver)
– Réservez les chauffages d’appoint à un usage ponctuel et suivez précisément les consignes d’utilisation du fabricant
– Pour vous chauffer, n’utilisez jamais d’appareils non destinés à cet usage (cuisinière…)
– Placez toujours les groupes électrogènes à l’extérieur des locaux
– Ne laissez pas le feu de votre poêle couvert en période de redoux

…en savoir plus sur les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Monoxyde de Carbone.

* Centre épidémiologique sur les causes médicales de décès
www.inpes.sante.fr